Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
AST KAYAK

AST KAYAK

- Association Sportive Testerine Omnisports: Section Kayak. Navigation en kayak de mer sur le Bassin d'Arcachon, en France et au delà

Publié le par AST Kayak
Publié dans : #Sorties kayak mer

C'est avec plaisir que le blog accueil le récit d'une des dernières sorties de Béa. C'est un plaisir, mais c'est aussi intéressant de connaître le ressenti d'une navigation.  

 

Ce qu'elle ne nous dit pas, c'est combien fois elle s'est rappelée à l'ordre, elle qui sait le faire avec talent et constance.  Merci pour ce témoignage.

 


Sortie samedi 13 novembre 2010

Une fois n'est pas coutume, j'ai eu envie de vous relater ma sortie de ce jour là, puisque personne ne semblait soit disponible soit en forme pour aller sur l'eau. Je décide qu'après cinq semaines d'arrêt pour cause de coude défaillant, il est temps de reprendre la pagaie, et je recalcule ma navigation.

La météo avait indiqué un vent de 30 Km, il est en effet établi ainsi sur l'eau (vérification avec anémomètre), mais de sud-est, alors qu'il était bien sud-ouest comme constaté depuis le milieu de la matinée.

Coefficient 35, mais je vois de suite que le vent fort des jours précédents pousse plus d'eau que prévu !

12H 30, kayak à l'eau direction la corniche-Arguin, avec vent de face mais j'avance, le courant aide un peu. Les creux sont cependant marqués, jusqu'à n mètre, et parfois très proches.

après 20mn, je sais que le passage de la corniche va être encore plus agité, et malgré une navigation à environ 25 mètres du bord, je pense peu raisonnable de poursuivre : qu'à cela ne tienne, demi tour (un quart de seconde le sommet d'une vague se présentant rapidement!), et surf jusqu'à la pointe Pereire et ses courants si particuliers.

Personne sur les plages, pas de bateaux sur l'eau, des conditions qui s'apaisent, au final 1h45 de pagayage un peu technique, mais surtout hyper agréable.

Comme quoi réajuster, faire demi-tour, et juste se sentir bien dans son kayak et dans ce qu'on fait, c'est vraiment le plus important, en tenant compte de sa forme du moment et de sa condition physique.

Ce petit article juste pour partager cette expérience, sachant que je déconseille totalement à tout débutant en kayak de partir seul; je pagaye depuis 8 ans, et j'ai en peu d'expérience en méditerranée et en Bretagne; c'est pourquoi je navigue parfois, mais c'est rare, seule, et dans un milieu que je connais maintenant assez bien.

J'espère maintenant partager mes prochaines sorties, mais sur l'eau, pas sur la toile !!

Béa

Pyla


Commenter cet article

Dominique 22/11/2010 10:40






La navigation seule est autorisée, jusqu'à 2 miles d'un abri. Mais il est effectivement conseillé d'être au moins 2. Lorsque l'on est seul il faut pouvoir remonter à bord en cas de
dessalage, soit par un dispositif d'aide à la remontée (paddle flot), nécessitant malgré tout un entrainement (intérêt de la piscine+++) soit de pouvoir rentrer à l'envers dans son bateau
et d'esquimauter (un peu plus difficile). Cela explique, surtout par temps froid, l'interêt de naviguer relativement groupé, pour permettre une récupération rapide. Au sein du club seuls
les adhérents possedant leur propre matériel peuvent se permettrent de sortir seul.


Merci Béa pour la narration de cette sortie en solo.






Articles récents

Hébergé par Overblog